En hiver, les routes deviennent de moins en moins praticables. Neige, verglas, humidité et basses températures, toutes les conditions sont réunies pour mener la vie dure aux automobilistes. Dans ces situations, il est indispensable d’équiper son véhicule en conséquence. Sur certaines zones de montagne, ces équipements sont même obligatoires. Mais que dit précisément la réglementation française au sujet des pneus hiver, pneu neige, chaînes et chaussettes à neige sur les routes en hiver ?

Le panneau B26 : Les routes réglementées

Certaines portions de routes sont signalées par le panneau B26. Ce sont en général des routes de montagne, lors du passage d’un col ou à l’approche des stations de ski. Ce panneau orné d’un dessin de pneu indique la présence obligatoire d’équipements homologués pour accéder à la voie. En d’autres termes, au moins deux roues motrices du véhicule doivent être équipées de chaînes à neige ou de chaussettes à neige homologuées.

Dans certains cas, le panneau présente la mention “Pneu neige admis”, auquel cas la voiture doit être équipée de 4 pneus neige et l’utilisation d’un accessoire supplémentaire n’est pas requis.

Bémol pour les conducteurs en chemin pour les stations de ski : la plupart de ces routes comportent des passages de bitume sec (tunnels ou tronçons entre deux cols) sur lesquels les chaînes et chaussettes standard sont inutilisables. S’ensuivent alors des arrêts multiples pour monter et démonter des équipements parfois laborieux à mettre en place, une perte de temps et une source de stress considérables sur des itinéraires déjà délicats.

Les sur-pneus antiglisse Musher sont conçus à partir d’une innovation française brevetée qui leur permet d’être utilisés jusqu’à 30 km sur une route sans neige, sans s’abîmer ni se déchirer. Ils se montent et se démontent en 5 minutes et permettent donc d’anticiper facilement l’approche de routes enneigées ou verglacées.

La Loi Montagne en 2021

Il est déjà vivement conseillé de se munir d’équipements spéciaux pour arpenter les routes à risques malmenées par le verglas et la neige, même lorsqu’elles ne sont pas réglementées par le panneau B26.

En revanche, dès le 1er novembre 2021, ces équipements seront obligatoires en France sur toute la durée de la période hivernale et ce dans 48 départements de zone montagneuse. Afin de limiter les risques d’accident, de fluidifier la circulation et d’économiser une amende de 135 €, les automobilistes devront toujours être munis de leurs accessoires homologués.

De par son efficacité sur les itinéraires enneigés comme sur le sec ainsi que par la simplicité et la rapidité de son montage, Musher s’impose comme la solution évidente pour allier conformité à la loi, sécurité et trajet sans encombre.

Grâce à ces informations, vous êtes désormais parés à conduire en montagne par tout temps, en toute sécurité et sans risque d’enfreindre la réglementation. Pour préparer un hiver serein sur les routes enneigées, équipez-vous dès maintenant !