Quels sont les équipements et accessoires obligatoires en voiture ?

Vous savez sûrement qu’il existe des accessoires obligatoires dans une voiture. Mais connaissez-vous précisément la liste des équipements à posséder avec soi à chaque trajet ?

Nous vous disons tout sur le matériel obligatoire en voiture.

Les équipements obligatoires en voiture

La loi impose à tout automobiliste de posséder un gilet de sécurité fluorescent et un triangle de sécurité. En effet, ces deux équipements sont très utiles en cas d’accident. Tandis que le triangle de sécurité servira à sécuriser le lieu en le plaçant quelques mètres en amont afin de prévenir les autres usagers, le gilet de sécurité, quant à lui, devra être enfilé avant de sortir du véhicule. De ce fait, vous avez compris qu’il doit être conservé au sein de l’habitacle afin de rester à portée de main.

À noter : ne pas posséder ce type d’équipement peut être sanctionné d’une amende de 4e classe.

Autre équipement obligatoire en voiture auquel on ne pense pas forcément : le klaxon homologué. Attention toutefois : son usage est strictement encadré. Ainsi, il est interdit en ville et la nuit hors agglomération (sauf danger immédiat). Son usage abusif peut entraîner une amende de 150€ (amende forfaitaire de 35€).

Équipements obligatoires en voiture l’hiver

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Montagne, il est devenu obligatoire pour certains automobilistes de posséder un matériel spécifique permettant de rouler sur des routes verglacées et enneigées.

Toutefois, cela ne concerne que les personnes empruntant des itinéraires montagneux du 1er novembre au 31 mars. L’objectif de cette loi étant à la fois d’améliorer la sécurité des usagers sur ce type de route et d’empêcher les blocages liés à des véhicules immobilisés sur la voie.

Si vous vous rendez en montagne cet hiver, il sera donc nécessaire de vous équiper de pneus hiver ou 4 saisons ou, à minima, de posséder des chaînes ou des chaussettes à neige.

À ce titre, nous proposons un équipement d’hiver de voiture de haute qualité qui, en plus d’être simple à installer, est aussi très résistant.

Équipements conseillés en voiture

En complément du gilet jaune et triangle obligatoire, il est conseillé d’emporter avec vous certains équipements spécifiques. C’est le cas de la roue de secours qui, bien que non obligatoire, est vivement recommandée. En effet, la loi stipule que rouler avec des pneus en mauvais état est interdit. La sanction pouvant entraîner une amende de 750€ (amende forfaitaire de 135€) et une immobilisation du véhicule. Évidemment, il est aussi nécessaire de posséder le matériel associé.

Vous pouvez aussi emporter avec vous un éthylotest pour savoir si vous pouvez ou non prendre le volant après quelques verres. Bien qu’il ne soit plus obligatoire depuis 2020, il reste conseillé. Pour information, il est interdit de conduire avec un taux d’alcool dans le sang supérieur à 0,5 g/l (0,2 g/l en cas de permis probatoire).

Quid du détecteur de radar ?

Le détecteur de radar est un des seuls équipements à être strictement interdit en voiture. Posséder ce type de matériel peut entraîner une perte de 6 points sur le permis de conduire ainsi qu’une amende jusqu’à 1500€. De plus, le détecteur sera saisi au même titre que votre véhicule s’il y est intégré. Dans certains cas, la sanction peut aller jusqu’à une suspension du permis de conduire pendant plusieurs années.

Bien entretenir votre véhicule et ses équipements

Certains équipements liés au véhicule demandent un entretien régulier. C’est le cas, en premier lieu, des éclairages obligatoires. Cela concerne :

  • Les feux de croisement ;
  • Les feux de route ;
  • Les feux-stops ;
  • Les feux de position avant et arrière ;
  • Les feux de brouillard arrière ;
  • Les clignotants ;
  • Le signal de détresse (warning) ;
  • Le feu de plaque d’immatriculation arrière.

En cas de feu en mauvais état, une amende forfaitaire de 68€ peut être appliquée ainsi qu’une obligation de changer immédiatement l’ampoule défectueuse. D’où l’intérêt d’avoir toujours une boîte d’ampoules de rechange.

Autre équipement demandant des examens réguliers : les vitres et le pare-brise. De toute évidence, ceux-ci doivent être transparents et ne pas déformer la vision ni modifier les couleurs. Sauf avis médical, il est d’ailleurs interdit de modifier les caractéristiques des vitres.

Avoir des vitres défectueuses peut être sanctionné par une amende forfaitaire de 135€ ainsi qu’un retrait de 3 points sur le permis.

Dans certains cas, des problèmes de feux et/ou de vitres peuvent entraîner une immobilisation du véhicule.

Concernant, finalement, les plaques d’immatriculation, vous devez posséder des plaques homologuées et bien fixées. Celles-ci doivent être adaptées à votre engin. Dans le cas où vous circulez sans plaque ou avec des plaques non homologuées, une amende pouvant aller jusqu’à 750€ pourra être appliquée par les forces de l’ordre.

Découvrez aussi ...